Scl conseil
Publié le 18 Août 2017 à 10h03 - 149 clics

Comment associer SCPI et assurance vie ?

Les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier sont des véhicules de placement de la famille de la pierre papier. Elles donnent la possibilité non seulement de se constituer un patrimoine diversifié à moindre coût, mais également de percevoir des compléments de revenus destinés à préparer sa retraite. Les revenus fonciers issus de l’exploitation des SCPI peuvent alors être injectés dans son épargne assurance vie.

Loger des SCPI dans une assurance vie, quels avantages ?

Les avantages d’incorporer des SCPI dans une assurance vie sont multiples, dont une fiscalité extrêmement attractive, puisque ce sera la fiscalité des SCPI qui sera prise en compte. Cette formule est ainsi recommandée aux investisseurs fortement imposés. Cela notamment pendant la phase d’épargne durant laquelle le contrat est bloqué pendant une période règlementaire de 8 ans. En effet, les revenus issus des SCPI exploitées font l’objet d’un abattement annuel.

Certains assureurs accordent également une réduction de l’ordre de 2% à 2,5% sur le prix des parts de certaines SCPI, ce qui représente un atout par rapport aux SCPI souscrites en direct. De plus, en optant pour ce type de montage SCPI dans une assurance vie, les risques sont mutualisés et les rendements relativement élevés.

Rappel sur le fonctionnement des SCPI

Plusieurs investisseurs souscrivent à des parts de SCPI auprès d’un gestionnaire agréé par l’Autorité des Marchés Financiers. Les fonds collectés permettront alors à ce dernier de créer un patrimoine immobilier destiné à être mis en location. Le gestionnaire se charge ensuite de trouver les locataires et d’encaisser les loyers, puis de les redistribuer auprès des investisseurs souscripteurs en fonction de leur quote-part.

Les revenus locatifs sont alors inscrits au même titre que les dividendes. Les avantages des SCPI : un prix d’entrée accessible à tous, une gestion locative totalement déléguée, un rendement attractif. Les inconvénients : des risques de perte en capital.

Les publications similaires de "Conseils"

  1. 15 Nov. 2017Ouvrir un compte bancaire dans un autre pays depuis France7 clics
  2. 7 Nov. 2017Défiscalisez avec la loi Girardin Outremer et simulez votre impôt !15 clics
  3. 31 Août 2017Investissez en aidant une association d'aide aux enfants89 clics
  4. 20 Août 2017À quoi reconnaît-on un bon gestionnaire de patrimoine ?90 clics